Circuit Ouest Américain 14 jours

780

Prix Total de votre Circuit 14  jours, hors assurances

Adulte(s)
Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

Description

Etats unis

Ouest Américain  14 jours 

 

INVITATION AU VOYAGE

 

JOUR 1 – PARIS   LOS ANGELES

  • Rendez-vous des participants à l’aéroport.
  • Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement puis décollage à destination de Los Angeles.
  • Repas et collation à bord.
  • Arrivée à Los Angeles.
  • Installation et logement à l’hôtel.

JOUR 2 – LOS ANGELES    VENISE BEACH   LOS ANGELES

  • Petit déjeuner continental.
  • Départ pour un TOUR DE VILLE DE LOS ANGELES.

Fondée en 1781, Los Angeles repose au fond d’une marmite entourée de cinq chaînes de montagnes et d’un océan. Los Angeles est de bien des façons, une manifestation du “Rêve Américain“. Elle semble exprimer le profond désir qu’ont tous les américains de connaître l’enchantement, le soleil, les villas avec piscine et la “belle vie”, toutes les choses que l’on trouve sur les quelques 1.200 Km² de la région de Los Angeles. La plupart des habitants de Los Angeles, baptisée à l’origine “El Pueblo de Nuestra Senora la Reina de Los Angeles de Porciuncula”, étant venus d’ailleurs, le visiteur ne s’y sent pas vraiment étranger. L’accueil est direct et l’on s’intègre vite à cette vie au grand air.

Troisième ville des Etats-Unis, après New York et Chicago, la gigantesque métropole désignée par les deux petites lettres de ses initiales, Los Angeles s’étend face à l’immensité toujours rageuse de l’Océan Pacifique. L. A. : des centaines de kilomètres carrés de lumières, avec pour centre les seuls gratte-ciel de la ville, ceux de Downtown.

  • Beverly Hills : Ainsi que se plaisent à l’énoncer ceux qui y vivent, dans un rayon de 25 km à la ronde, des hauteurs de Bel Air aux plages de sable blanc de Malibu, se trouve la plus importante concentration d’argent de la planète… Cela se voit. Berverly Hills commence où s’achève les lumières et les rumeurs des night-clubs, restaurants et autres lieux de divertissement de « Sunset Strip », partie noctambule du Sunset Boulevard. Sur les hauteurs, admirablement aménagées de ce quartier strictement résidentiel, se cache les demeures les plus… belles. Cet adjectif suffira, car dans le monde des superlatifs, la simplicité redevient de mise. Là où vécurent Marilyn Monroe, Elvis Presley, Charly Chaplin, Groucho Marx et bien d’autres.
  • Hollywood, capitale mondiale du cinéma, s’étale au pied et sur le flanc des collines ouest des Santa Monica Mountains qui dominent Los Angeles. Hollywood est toujours ce lieu de rêve, de convoitise, car c’est là, sur Hollywood Boulevard, que se trouve le Grauman’s Chinese Theatre, temple incontesté de la célébrité. Là, dans cet édifice plus délirant que chinois, se déroule la remise de certains « oscars ». Sunset Boulevard, bordé de commerces, traverse le cœur d’Hollywood avant de longer le pied de la luxueuse colline.
  • Départ pour Venise Beach.
  • Déjeuner sur l’emblématique quai de Santa Monica, fenêtre ouverte sur le Pacifique où se termine officiellement la fameuse Route 66.
  • Début d’après-midi libre à Venise Beach.
  • Ne laissons pas les gondoles à Venise ! Au sud-est de Los Angeles, il y a un siècle, les gondoles de la belle italienne se sont exportées quand un Américain farfelu, Abbott Kinney, a eu une vision : il fallait faire quelque chose pour profiter de cette terre marécageuse s’ouvrant sur une plage de rêve. Comme les Américains n’ont peur de rien, il décida d’assécher la zone et de creuser des canaux de 25 km pour y faire venir les gondoliers d’Europe ! Aujourd’hui la petite Venise américaine n’a conservé que quelques kilomètres de canaux, le long desquels les bobos modernes ont construit de somptueuses villas. Une oasis au milieu des quartiers défavorisés de Venice.

Sur la promenade, le long de la plage, les différentes populations se retrouvent… Les bobos des canaux, les blacks fans de Bob Marley et les hippies aux cheveux longs. L’atmosphère contraste fortement avec la Main Street de Santa Monica, qui se poursuit vers le sud sur 3 km pour pénétrer dans Venice. La mer est toujours aussi belle mais les drapeaux Peace & Love, les tatouages et les piercings ont remplacé les boutiques de luxe et de surf. Ce qui n’était qu’un vaste marécage s’est transformé en un temple hippie et afro.

On croise absolument tout et n’importe quoi à Venice Beach. Des jongleurs, des chanteurs, des acrobates, des mimes, des magiciens, des prophètes et des diseuses de bonne aventure… Des hippies, des jeunes femmes en bikini et des sportifs sur les terrains de basket et de handball construits sur le sable. Des gens aux coiffures afro et multicolores, vêtus de façon étrange, portant des tatouages hallucinants. Sans oublier les fanatiques bodybuilders de Muscle Beach, un centre de musculation sur la plage ! Il faut le voir pour y croire. Venice Beach ressemble à un cirque réel.

  • Dans l’après-midi, balade à pied en compagnie de votre guide de Venice Beach jusqu’à Santa Monica.
  • Dîner dans une ambiance mexicaine festive juste à côté des fameux canaux auxquels le quartier doit son nom.
  • Retour à votre hôtel à Los Angeles.
  • Logement à l’hôtel.

 

JOUR 3 – LOS ANGELES   LAUGHLIN  470 Km

  • Petit déjeuner continental.

  • Continuation de la visite de Los Angeles et de son centre-ville.
  • Départ pour Laughlin.
  • En cours de route, VOUS VISITEREZ CALICO, LA «VILLE FANTOME».

Restaurée en 1950, la grande rue de cette bourgade vous replonge dans des décors western dignes des plus grands films relatant la ruée vers l’or. Avec ses saloons, ses maisons, son école, son église et même sa prison et son bureau de shérif, vous aurez le sentiment de revivre, en partie, les sensations des premiers pionniers qui affrontèrent la nature pour conquérir cette partie du territoire.

  • Déjeuner au village fantôme.
  • Continuation pour Laughlin et arrivée en fin d’après-midi.
  • Arrêt à l’emblématique Bagdad Café, lieu de tournage du célèbre film.
  • Dans la soirée, vous pourrez vous promener sur le River Walk qui longe le Colorado ou tenter votre chance au casino.
  • Dîner libre et logement à l’hôtel.

JOUR 4 – LAUGHLIN    GRAND CANYON   REGION DU GRAND CANYON     470 Km

  • Petit déjeuner américain.
  • Départ pour Tusayan. Vous quitterez la route principale pour rejoindre le Grand Canyon par la route 64 puis la 180. Départ pour le Grand Canyon avec ses magnifiques panoramas et points de vue à vous couper le souffle…
  • En cours de route, arrêt à Seligman, lieu de naissance la route 66 qui relie Chicago et Santa Monica.
  • Déjeuner au Grand Canyon.
  • Départ et DECOUVERTE DU GRAND CANYON avec ses magnifiques panoramas et points de vue à vous couper le souffle…

Il y a maintenant cinq millions d’années, le fleuve Colorado commençait à creuser ce canyon, qui offre aujourd’hui une vue panoramique sur l’histoire géologique du Sud-Ouest. Emportant avec lui sédiments, fossiles et débris de grès et calcaire, le fleuve s’est lentement frayé un chemin à travers les formations paléozoïques et précambriennes et, lorsque l’homme a enfin fait son apparition, le canyon s’enfonçait déjà presque jusqu’à la couche basale, formée de schiste.

Il s’étend d’est en ouest sur quelques 450 km entre la frontière occidentale de la réserve Navajo et les environs du lac Mead, à la frontière du Nevada.

Que vous l’approchiez par le nord ou par le sud, aucun indice ne vous permet de déceler sa présence jusqu’à ce que vous vous retrouviez soudainement au bord de l’abîme. Les gorges déchiquetées et escarpées peuvent atteindre jusqu’à 1.600 m de profondeur. Formées de strates aux couleurs variées, elles correspondent à tous les stades de la formation géologique.

  • EN OPTION : Vous pourrez admirer le Grand Canyon vu du ciel à bord des hélicoptères qui le survolent.
  • Dîner et logement à l’hôtel.

JOUR 5 – REGION DU GRAND CANYON  MONUMENT VALLEY    LAC POWELL   REGION DE BRYCE CANYON  590 Km

  • Petit déjeuner américain.
  • Le matin, départ pour MONUMENT VALLEY et visite depuis le musée du Goulding Lodge.

Site protégé, l’un des phénomènes les plus extraordinaires des Etats-Unis avec ses étranges monolithes de grès. Décor naturel de « la chevauchée fantastique » et de nombreux westerns, Monument Valley dresse ses énormes cheminées de grès aux couleurs fantastiques. Le site fait partie de l’immense réserve des indiens Navajos et, depuis 1958, il est devenu le parc tribal officiel, laissé à l’entière charge des indiens.

  • EN OPTION : sortie en jeep avec les indiens Navajos, découverte insolite d’un site grandiose.
  • Déjeuner Navajos.
  • Départ POUR LE LAC POWELL, magnifique retenue d’eau qui porte le nom du premier pionnier qui descendit le fleuve Colorado en bateau.
  • Après un bref arrêt au sommet du gigantesque barrage qui retient les eaux du fleuve Colorado en amont du lac.
  • EN OPTION : Possibilité de survol en avion du Lac Powell pour des prises de vues magnifiques.
  • Départ pour la région de Bryce.
  • Arrivée et installation à l’hôtel.
  • Dîner « assiette barbecue du cowboy » avec ambiance western.
  • Logement à l’hôtel.

 

JOUR 6 – REGION DE BRYCE CANYON  BRYCE CANYON  LAS VEGAS  420 Km

  • Petit déjeuner continental.
  • Départ pour la VISITE DU PARC NATIONAL DE BRYCE CANYON.

Les indiens appelaient Bryce Canyon « les rochers ressemblant à des hommes debout », ville de pierres avec des cathédrales, des flèches, des pièces de jeu d’échecs, sculptés par les forces naturelles de l’érosion.

  • Pour ceux qui le désirent, balade à pied avec votre guide dans le canyon.
  • Déjeuner à Bryce Canyon.
  • Continuation vers Las Vegas via Saint-Georges.
  • Puis route vers Las Vegas où vous arriverez en fin d’après-midi.

Las Vegas, surnommée Sin City « la ville du péché » est réputée comme la capitale mondiale du jeu… et de la démesure. Ici, toutes les folies semblent permises. C’est comme si, dans ce Disneyland pour adultes, on avait grossi des milliers de fois les qualités comme les défauts de l’Amérique.

  • Installation à l’hôtel.
  • Dîner sous forme de buffet.
  • Logement à l’hôtel.
  • EN OPTION : Départ pour un très beau by night vous permettant de découvrir les trésors de Las Vegas la nuit.

JOUR 7 – LAS VEGAS  VALLEE DU FEU  LAS VEGAS   170 Km

  • Petit déjeuner américain.
  • Départ pour LA VALLEE DU

Superbe vallée désertique faite de roches aux tons rouge et orange flamboyants auxquelles l’érosion a donné des formes fantastiques. Elle est située au milieu de l’immense désert de Mojave. Tel un terrain de géants, la Vallée du Feu vous submerge par sa puissante beauté, ses paysages à la fois lunaires et grandioses.

Cette vallée, autrefois recouverte par la mer, aurait été habitée il y a plus de 20 000 ans et plus récemment (300 av J. C) occupé par les indiens Paiutes. Quelques vestiges de bois pétrifiés témoignent de l’existence d’une ancienne forêt. Aujourd’hui on y rencontre une flore et une faune typique du désert.

  • Retour à Las Vegas.
  • Déjeuner sous forme de buffet.
  • Après-midi libre pour profiter des nombreux casinos qui s’offrent à vous.
  • Possibilité de shopping aux « factory outlets » de Las Vegas.
  • Dîner libre et logement à l’hôtel.
  • EN OPTION : En soirée, montée au Stratosphère, plus haute tour des Etats-Unis à l’Ouest du Mississipi. Vous y aurez une vue panoramique de Las Vegas la nuit.

JOUR 8 – LAS VEGAS    LA VALLEE DE LA MORT  BAKERSFIELD   600 Km

  • Petit déjeuner américain.
  • Départ pour LA VALLEE DE LA

En 1849, des pionniers en route vers l’ouest s’engagèrent par erreur dans cette vallée. Bon nombre d’entre eux y trouvèrent la mort d’où son nom de vallée de la mort. En effet cette vallée encaissée, à l’abri des vents, à 86 mètres au-dessous du niveau de la mer et où la température peut atteindre 57 °C, offre des paysages de dunes, de rochers aux couleurs merveilleuses. Resserrée, elle s’allonge sur plus de 200 km.

C’est l’endroit des Etats Unis qui reçoit le moins de précipitations : 400 mm par an, en moyenne. Le paysage, à la fois grandiose et désolé, s’embrase au lever et au coucher du soleil.

  • Déjeuner à Panamint Springs, au cœur de la vallée de la mort.
  • Après le désert, continuation par Bakersfield.
  • Installation à l’hôtel.
  • Dîner et logement à l’hôtel.

 

JOUR 9 – BAKERSFIELD    SEQUOIA PARK   MODESTO OU MERCED   570 Km

  • Petit déjeuner continental.
  • Départ pour SEQUOIA NATIONAL PARK.

En plein cœur de la Sierra Nevada, traversée de l’un des plus beaux parcs nationaux réputés pour sa forêt de Sequoias géants, ses paysages de montagnes : un relief modelé par les glaciers.

  • Déjeuner sous forme de panier repas dans le parc accompagné d’un verre de vin ou de bière.
  • Continuation pour Modesto OU Merced.

Fondée en 1870, Modesto se situe entre la Baie de San Francisco et Sacramento, capitale de l’État. Ville natale du cinéaste George Lucas, elle a servi d’inspiration à son célèbre film « American Graffiti ». Modesto est située au cœur de la plus importante région agricole de Californie, la Vallée de San Joaquin. L’agriculture et l’industrie agroalimentaire sont les fers de lance de l’économie locale. Dans un rayon de 200 kilomètres, se trouvent le Yosemite National Park et la zone où fut découvert en 1848 le filon qui donna lieu à la Ruée vers l’or. Le saviez-vous ? Modesto est jumelée à Laval, en France.

Le nom de Merced provient de celui de la Merced River dont le cours passe aux environs de la ville. Merced, connue sous le nom de « Gateway to Yosemite », est à moins de deux heures de route du Parc national de Yosemite, à l’est, et de la baie de Monterey à l’ouest et ses kilomètres de plages. En 2005, la ville a accueilli le 10e campus de l’université de Californie, celui de Merced.

  • Arrêt en cours de route dans un Truck Stop pour voir les splendides camions américains.
  • Arrivée et installation à l’hôtel.
  • Dîner et nuit à l’hôtel à Modesto OU Merced.

JOUR 10 – REGION DE SAN FRANCISCO

  • Petit déjeuner continental.
  • Continuation pour San Francisco.

San Francisco pointe aux confins du continent et s’impose comme le dernier bastion de la civilisation  avant que la terre ferme plonge dans le Pacifique. Elle est en effet aménagée sur une avancée de terre de 122 km² ponctuée de collines dont la hauteur varie de 50 m à plus de 200 m, et ce, en plein centre de la ville.

  • Départ pour la VISITE GUIDEE DE LA VILLE.

San Francisco est une ville culte, très cosmopolite, aux aspects divers, partagée entre la modernité et les témoignages du passé. Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir :

  • Chinatown: la plus grande communauté chinoise hors d’Asie, l’une des attractions les plus populaires de San Francisco ;
  • Twin Peaks Boulevard dans le centre-ville, qui offre une vue panoramique sur toute la baie ;
  • Golden Gate Bridge: l’une des réalisations humaines les plus célèbres au monde. Il enjambe la baie de San Francisco et relie la ville au magnifique Comté Marin du Nord. Du haut de cette élégante structure, vous pourrez jouir de vues spectaculaires sur la ville ;
  • Civic Center: centre administratif de la ville qui regroupe l’Hôtel de Ville, la Bibliothèque Municipale, le Performing Arts Center (Opera House) Louis M Davies Symphony Hall, le Veterans Building, le San Francisco Museum of Modern Art ;
  • Union Square: cœur touristique de la ville où se concentrent les boutiques de luxe, les palaces, les agences de voyages, les compagnies aériennes. C’est aussi le point de départ et d’arrivée du fameux « Cable-Car » ;
  • Financial District, l’un des centres financiers les plus importants de la côte Pacifique (le « Wall Street de l’Ouest ») : bâtiment Bank of America, locaux de la Wells Fargo Bank ;
  • Transamerican Pyramide et sa flèche d’aluminium.
  • Déjeuner de poisson ou de crevettes sur le Fisherman‘s Wharf. Ancien port de pêche, aujourd’hui l’endroit le plus touristique de San Francisco. Dans les rues, l’animation est permanente, avec les vendeurs de pacotille, les musiciens, les chanteurs et les mimes.
  • Après-midi libre pour vous permettre une découverte personnelle.
  • Dîner libre.
  • Logement à l’hôtel.

  

JOUR 11 – SAN FRANCISCO  MONTEREY   CARMEL    LOMPOC OU  SANTA MARIA   530 Km

  • Petit déjeuner continental.
  • Départ en car pour LA PENINSULE DE MONTEREY.

Une véritable œuvre d’art faite de sable, de rochers et de cyprès, un phénomène végétal remontant au pliocène et absolument unique au monde. Tous les arbres poussent à un jet de pierre du littoral : trapus, asymétriques, rabougris, ils présentent une beauté très particulière.

  • EN OPTION : Visite de l’aquarium, classé parmi l’un des plus beaux au monde.
  • Continuation vers la ville de Carmel avec sa colonie d’artistes où vous découvrirez un endroit de rêve.
  • Déjeuner dans un restaurant à Monterey.
  • Continuation pour Lompoc ou Santa Maria.
  • Dîner et logement à l’hôtel.

JOUR 12 – LOMPOC OU SANTA MARIA   LOS ANGELES  240 Km

  • Petit déjeuner continental.
  • Départ à destination de Los Angeles.
  • Bref arrêt à Santa Barbara pour admirer son quai.
  • A l’arrivée, déjeuner libre.
  • Après-midi libre.
  • OU EN OPTION : Visite des studios de cinéma Universal, sur Lankersheim Boulevard.

170 hectares voués au cinéma où vous pourrez assister au tournage de films et voir de près des effets spéciaux tels que l’effondrement d’un pont ou le déraillement d’un train. Les studios sont à la fois un lieu de travail et de divertissement, qui permet au public de pénétrer dans les coulisses du grand et du petit écran. Parmi la cinquantaine d’attractions, dont la plupart ont été conçues avec le concours de Steven Spielberg, voici quelques « must » :

  • Earthquake, the Big One : Dans le métro de San Francisco, un scénario catastrophe : un tremblement de terre.
  • “La Guerre des Mondes” : est un roman écrit en 1898 par H. G. Wells. C’est l’un des premiers ouvrages de science-fiction. Découvrez le décor, principalement un crash de boeing, des débris de toutes sortes et des voitures détruites.
  • Jurassic Park : Ou comment se retrouver nez-à-nez avec des dinosaures “vivants”, dont un T-Rex de 15 m. Brr !
  • The Wizarding World of Harry Potter : Visite virtuelle où vous pouvez explorer le château de Hogwarts, visiter les boutiques de Hogsmeade ainsi que d’autres lieux. Et peut-être qu’en fermant les yeux, vous passerez à travers le mur !
  • Transformers : Préparez-vous pour la plus grande bataille que vous n’aurez jamais à affronter !
  • Retour à l’hôtel en fin d’après-midi.
  • Dîner sur le fameux Universal City Walk, adjacent au parc d’Universal Studios.
  • Logement à l’hôtel.

JOUR 13 – LOS ANGELES  PARIS

  • Petit déjeuner continental.
  • Selon horaires aériens, transfert à l’aéroport.
  • Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement puis décollage à destination de Paris.
  • Dîner et nuit dans l’avion.

JOUR 14 – PARIS

  • Petit déjeuner dans l’avion.
  • Arrivée à Paris.

 

 

INFOS VERITE

 

Contrairement aux autocars européens, les cars américains n’ont pas le même confort, et ne possèdent qu’une porte à l’avant. L’hôtellerie est confortable, mais est parfois excentrée.

La nuit à Laughlin peut éventuellement être remplacée par Kingman, à certaines dates.

En fonction des réservations hôtelières ou/et pour des raisons techniques le sens du circuit ou l’organisation des visites peut être inversé ou modifié, mais sera néanmoins respecté.

Ce prix comprend

Voyages Sortir 08  S’ENGAGE A ASSURER LES PRESTATIONS SUIVANTES :

Transport

         . Aérien                          : PARIS / LOS ANGELES / PARIS sur vols réguliers directs Air France (AF), sur vols directs                                              

         . Transfert                     : Aéroport / Hôtel / Aéroport

Hébergement                         : Hôtel type 1ère catégorie (normes locales) en chambre double avec bain ou douche

                                                    (les chambres triples sont généralement composées de 2 grands lits)

Repas                                      : Pension complète du petit déjeuner du jour 2 au jour au petit déjeuner du jour 13,

                                                    sauf 3 dîners libres aux jours 3, 7 et 10 et déjeuner libre au jour 12,

                                                    avec petits déjeuners américains et continentaux

 Visites / Excursions            : Mentionnées au programme

: Transferts/transports terrestres en véhicule de tourisme adapté à la taille du groupe

                                                  : Droit d’entrée au parc national de Séquoia

                                                  : Droit d’entrée au parc de Bryce Canyon

                                                  : Droit d’entrée au Grand Canyon et au parc protégé de Monument Valley

                                                  : Déjeuner dans la vallée de la mort

                                                  : Déjeuner de spécialités indiennes à Monument Valley

Guides / Assistance            : Guide accompagnateur parlant français Los Angeles/Los Angeles

                                                  : L’assistance de nos représentants aux aéroports

Responsabilité civile           : Generali n°AP 389 521

Caution APST                        : Garantie totale des fonds déposés

Sortir 08   : 1 pochette de voyage (convocation, liste hôtels, programme, infos…)

Ce prix ne comprend pas

Assurances : Assurance Multirisques (Annulation, Assistance, Rapatriement, Bagages (plus d’infos dans le contrat d’assurance)
Les boissons (hors forfait mentionné), les pourboires, les excursions optionnelles et les dépenses personnelles. 

Supplément chambre individuelle, nous contacter 

Infos pratique

Superficie

9826675  km²

Langue

L’anglo-américain est encore majoritaire, mais en passe d’être supplanté par l’espagnol.

Population

36553215 hab.

Vols

  • Californie :

    Plusieurs compagnies aériennes desservent la Californie.
    Depuis le mois de juin 2016, la compagnie low cost islandaise WOW Air propose 5 liaisons hebdomadaires entre Paris et San Francisco et 4 vols par semaine relient Paris à Los Angeles avec un stop-over d’une heure à Reykjavík dans les deux cas. L’aller simple s’affiche à partir de 199 euros TTC.
    On peut aussi rejoindre San Francisco en vol direct depuis Paris Roissy avec la compagnie XL Airways. La liaison est opérée de mai à septembre à raison de deux vols par semaine, les lundis et samedis. La durée du vol est de 11h35 à l’aller et de 10h45 au retour. Le premier prix est de 649 Euros aller/retour en classe économique.
    A noter, sur les Etats Unis la compagnie XLAirways dessert aussi les villes de Las Vegas et de New York.
    Sacramento est à 7 938 km de Paris.

  • Floride :

    8 heures. Miami est à 7 361 km de Paris.

  • Alaska :

    Pas de vols direct pour l’Alaska depuis la France pour le moment. Compter entre 15 et 20 heures de voyage en fonction de l’escale.

  • Hawaï :

    On ne trouve pas de vols directs depuis la France pour se rendre à Hawaï. Il faut compter environ 20h de voyage, escale comprise en partant de Paris. Les escales se font généralement à San Francisco, Philadelphie, Denver, Chicago ou Dallas. Il n’existe pas de vols low cost pour Hawaï, c’est la compagnie aérienne American Airlines qui dessert le plus cette destination.

  • L’ouest des Etats-Unis :

    Pour se rendre dans l’Ouest des Etats-Unis, le voyageur peut emprunter de nombreuses compagnies aériennes comme Air France, American Airlines, United, US Airways, British Airways ou KLM. En général, il faut prévoir au moins une escale, en Europe ou aux Etats-Unis. Des vols directs d’Air France relient Paris à Seattle et à Salt Lake City en environ 11 heures.

  • Le Midwest :

    Les villes les plus facilement accessibles par avion depuis la France sont Chicago et Détroit. Il y a des vols directs depuis Paris sur la compagnie American Airlines. Il faut compter environ 9h30 de vol.

  • Le nord-est des Etats-Unis :

    Le vol direct depuis Paris dure environ 7h. Les compagnies aériennes qui desservent massivement ces destinations sont American Airways, Delta Airlines, Icelandair et Air France.

  • Le sud des Etats-Unis :

    Pour se rendre dans le sud des Etats-Unis, le voyageur peut emprunter de nombreuses compagnies aériennes comme Air France, Delta Airlines, American Airlines, United, US Airways, British Airways ou KLM. En général, il faut prévoir au moins une escale, en Europe ou aux Etats-Unis. Des vols directs d’Air France relient Paris à Houston en environ 9h30 et Paris à Atlanta en environ 8h30.

Formalités et visa Etats-Unis

Depuis le 21 janvier 2016, selon la loi réformant le programme d’exemption de visa, les voyageurs français qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie ou Soudan depuis le 1er mars 2011, devront avoir un visa pour fouler le sol américain.

Depuis janvier 2009, les ressortissants des pays exemptés de visa, dont la France, doivent déposer une demande d’autorisation (ESTA) de voyage sur Internet, au moins 72 heures avant le départ. Les voyageurs pourront le faire via leur agence de voyage et recevront en retour une autorisation électronique, indispensable avant d’embarquer sur un avion ou de monter à bord d’un bateau. Cette autorisation est valable pour une durée de deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport. La nouvelle mesure, qui figure parmi les recommandations de la commission du 11-Septembre, vise à rendre plus difficile l’accès aux Etats-Unis pour des terroristes potentiels depuis des pays comme la France, l’Allemagne, la Suisse, la Grande-Bretagne, la Belgique, le Portugal, l’Espagne, Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Japon et l’Australie. Dans ce contexte, l’aéroport de New York JFK exige désormais dix empreintes digitales au passage à la douane, tout comme les aéroports de Washington, Atlanta, Boston, Chicago, Houston, San Francisco, Miami, Orlando et Détroit.

Bon à savoir Si vous possédez un passeport ancien modèle vous êtes soumis (e) à un visa car ce type de passeport n’est pas lisible en machine donc non sécurisé au regard de la réglementation américaine. Vous pouvez cependant l’utiliser jusqu’à sa date de fin de validité. Mais notez que le visa touristique vous coûtera 80 euros.
Les Etats-Unis exigent le passeport individuel quel que soit l’âge du voyageur. Les bébés (même de quelques mois) et les enfants doivent donc être munis d’un passeport comme les adultes (ou d’un visa individuel si l’enfant figure dans le passeport de l’un des parents muni d’un visa). Le passeport individuel pour enfant est à demander à la Préfecture ou la Sous-préfecture de Police du lieu de résidence. Sa durée est de 5 ans et il coûte 30 euros.

Depuis le 26 octobre 2005 :
Vous avez besoin de demander un visa :
– si vous utilisez un passeport ancien modèle, quel que soit sa date de délivrance.
– si vous possédez un passeport lisible en machine (passeport à lecture optique, dit modèle DELPHINE) délivré après le 26 octobre 2005.
Vous êtes exempté de visa :
-si vous détenez un passeport biométrique.

Depuis le 30 septembre 2004, des prises d’empreintes digitales et de photographies d’identité numériques sont imposées à tous les ressortissants étrangers, y compris les pays exemptés de visa, dont la France.

Pour plus d’informations concernant les formalités d’entrée aux Etats-Unis, voir le site de l’Office (www.office-tourisme-usa.com) ou encore celui du Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis (www.dhs.gov/us-visit). Par téléphone, l’audiotel du Visit USA Committee vous informe au 0 899 70 24 70 (taper #1).
Pour des renseignements relatifs aux différents modèles de passeport, voir le site du ministères des Affaires étrangères.

Pour obtenir un visa : Consultez d’abord le site Internet de l’ambassade ou son serveur vocal : 08-92-23-84-72 (service payant). Si vous n’avez pas obtenu de réponse à toutes vos questions ou, si vous pensez avoir besoin d’un rendez-vous, vous pouvez appeler un conseiller de l’ambassade au : 0-810-26-46-26 (14,50 euros l’appel). Un entretien peut vous être demandé. Prévoir alors un délai de quatre à 6 semaines avant l’obtention d’un entretien.
Notez que les demandes de visas ne seront plus acceptées par courrier, excepté pour les enfants jusqu’à 13 ans et pour les personnes âgées de 80 ans et plus. Le dépôt des demandes de visas au guichet rue Mondovi n’est plus autorisé.

Religion

Le protestantisme est majoritaire aux États-Unis, mais l’importante communauté de Latino-américains, présente en Californie, donne au catholicisme un poids important. Les religions juive, bouddhiste, musulmane, sont également représentées, ainsi qu’une kyrielle de sectes et de cultes plus ou moins fantaisistes, inspirés par le mode de vie “new age”.

Monnaie

La monnaie est le dollar américain (USD), dont le cours peut fluctuer assez fortement (les petites coupures sont préférables). Il est divisé en 100 cents. Les bureaux de change sont nombreux, mais les taux sont plus élevés aux aéroports qu’en ville. Il n’y a aucun problème pour échanger les chèques de voyages. Toutes les grandes villes sont abondamment pourvues de guichets automatiques de retrait et de distributeurs bancaires “24 Hours Banking”, qui permettent de retirer du liquide partout avec n’importe quelle carte de crédit internationale. Le paiement par carte bancaire est généralisé, mais l’usage des chèques est assez peu courant. En général, les banques sont ouvertes de 9 h à 16 h du lundi au vendredi et de 9 h à 13 h le samedi.

Transport

Excepté San Francisco, où la marche à pied est vivement recommandée, le moyen de transport-roi est évidemment l’automobile, l’instrument rêvé pour profiter au mieux de la Californie. Tous les grands loueurs sont présents sur place et les tarifs sont raisonnables. Age minimum : 21 ans, avec permis national et international. Veillez à souscrire une bonne assurance. Et attention aux limitations de vitesse (55 miles/h, la plupart du temps, jusqu’à 75 miles/h, sur certaines autoroutes), la police ne plaisante pas à ce sujet. Si vous êtes pris par le temps, utilisez les liaisons intérieures en avion, plus rapides que le bus et relativement peu onéreuses.

Santé

Pas de vaccination particulière exigée, mais une très bonne assurance est fortement recommandée (soins et frais de rapatriement), en cas de maladie ou d’accident, compte tenu du coût très élevé des soins médicaux aux Etats-Unis.

Electricité

La norme en vigueur aux Etats-Unis est le 110 V 60 Hz. Les prises électriques sont à 2 ou 3 broches plates, donc inutilisables telles quelles pour des appareils français. Adaptateur indispensable.

Frequentations

69,8 millions de visiteurs ont choisi les Etats-Unis en 2013. 1,7 millions de visiteurs français ont découvert le pays de l’Oncle Sam en 2015 (soit une augmentation de +5,6% par rapport à 2014).
New York a accueilli 56,4 millions de visiteurs en 2014 dont 712 000 français. Las Vegas a accueilli pas moins de 40 millions de visiteurs en 2014. La Nouvelle Orléans en Louisiane a accueilli 9,52 millions de visteurs en 2014. 300 000 touristes français ont visité la Floride en 2013.En 2015, la Californie atteint des records de fréquentation et devient la destination américaine préférée des Français. En effet, le marché français est devenu le deuxième marché émetteur européen, derrière la Grande-Bretagne, avec 441 000 visiteurs. Ainsi, La fréquentation française représente 27,4 % de part de marché. D’après Visit California, cette tendance n’est pas prête à s’essouffler puisqu’ils ont estimé que ce marché devrait augmenter, et atteindrait 506 000 visiteurs, en 2020.

Taxes

Les prix des produits affichés dans les magasins s’entendent toujours hors taxes. Il faut ajouter la taxe de l’Etat, en l’occurence 7,75 %. Une taxe locale additionnelle peut être appliquée à l’hôtellerie, dans certaines villes, soit un total pouvant varier de 11 % à 14 %. Les prix affichés dans les métiers de service (restauration, taxis) s’entendent toujours hors pourboire : l’usage veut que l’on ajoute au prix affiché un pourboire de 15 %. En cas de paiement par carte bancaire, il faut ajouter soi-même le montant du pourboire et faire l’addition finale, avant de signer.
L’usage de laisser un pourboire est très important aux Etats-Unis. Vous n’êtes cependant pas obligé d’avoir les mêmes largesses que cet américain qui laissa un pourboire de 10 000 dollars à une serveuse d’un restaurant d’une petite ville du Kansas (centre des Etats-Unis). Le client, un fidèle du restaurant de Hutchinson, qu’elle avait déjà servi, avait consommé une entrée, un plat et deux bières pour une addition de 26 dollars. Sous le choc d’un tel pourboire, la serveuse a confié à la chaîne CBS qu’elle allait s’offrir une soirée pour célibataires… à Las Vegas.
ETATS-UNIS : TOUTES LES ADRESSES UTILES DU PAYS

Avant de partir

Pour toutes les informations concernant votre voyage aux Etats-Unis rendez vous sur le nouveau site de l’office de tourisme, Visit USA : Office de tourisme USA
Ambassade des Etats-Unis
2, avenue Gabriel
75008 Paris.
Tél. : 01 43 12 22 22.
Site internet de l’Ambassade des Etats-Unis.
Pour les courriers et demandes de visas type CHRONOPOST, FEDEX OU DHL :
18, avenue Gabriel
75008 Paris

Consulat des Etats-Unis
2, rue Saint-Florentin
75008 Paris.
Tél. : 08 36 70 14 88.

Visit USA Commitee
Créée en avril 1996, après la fermeture de l’Office du Tourisme des Etats-Unis à Paris, cette association est en charge de la promotion des Etats-Unis sur le marché français. Elle a mis à disposition du public un numéro audiotel : 0 899 70 24 70 (1.35 euro/appel + 0.34 euro/mn). Ce numéro vous permet de poser vos questions sur une ville, une région, un état, et de commander des brochures. Une option supplémentaire (#3) reprend en détail les formalités d’entrée aux Etats-Unis.
Pour en savoir plus : http://www.office-tourisme-usa.com
Ce site très complet, optimisé depuis 2005 avec une nouvelle version, offre des informations variées sur les Etats-Unis, région par région. Pour tout savoir avant de partir !

Office du Tourisme de Californie
Accueil téléphonique pour le grand public : 0 810 322 400.
Site internet : http://www.visitcalifornia.fr

Sur place

Consulats de France
540, Bush Street, à San Francisco. Tél. : (415) 397 4330.
10990 Wilshire Boulevard, Suite 300, à Los Angeles. Tél. : (310) 235 32 00.
Offices du Tourisme californien
Los Angeles Convention and Visitors Bureau
633, W 5th Street, Downtown, à Los Angeles. Tél. : (213) 624 7300.
San Francisco Convention and Visitors Bureau
900, Market Street, à San Francisco. Tél. : (415) 362 7323.

Vous aimerez peut-être aussi…